Des outils médicaux imprimés en 3D

Sculpteo Success Story : la chirurgie avec des outils imprimés en 3D

Publié Par le 11/11/2015

Il y a quelques jours nous avons consacré un blog post complet aux changements provoqués par l’arrivée de l’impression 3D dans le monde médical. Nous avons eu l’opportunité de discuter en détail avec le Dr Marc Soubeyrand qui nous a expliqué en quoi l’impression 3D représente pour lui un avantage majeur et comment la capacité de créer des produits sur mesure à la demande change sa pratique de la chirurgie.  Le Docteur Marc Soubeyrand considère même que l’impression 3D est utile dans tous les aspects de sa vie professionnelle, en tant que chirurgien orthopédique au CHU de Bicêtre et en tant que chercheur. C’est parti pour en savoir plus sur les outils médicaux imprimés en 3D.

Le Docteur Marc Soubeyrand utilise l’impression 3D depuis plusieurs années, principalement comme une aide dans 2 aspects de sa vie professionnelle. Tout d’abord en tant que chirurgien orthopédique. L’un des principaux challenges pour une chirurgie orthopédique est de pouvoir positionner parfaitement les prothèses et les implants avec la plus fine précision. Pour ce faire, on utilise ce qu’on appelle des outils ancillaires. La fonction principale d’un outil ancillaire est de guider le chirurgien pendant la pose de la prothèse. Bien sûr, la position parfaite est unique car liée aux caractéristiques physiques de chaque individu. Par conséquent, le choix entre une gamme d’outils de différentes tailles et un outil totalement personnalisé à partir des données du patient devient assez évident.

Dans le cadre de la préparation d’une intervention chirurgicale, le Dr Marc Soubeyrand compile tout d’abord l’ensemble de l’imagerie médicale sur le patient (dans ce cas précis des scans CT / tomodensitometrie) afin de les transformer en un fichier 3D approprié. Pour cela, il utilise le logiciel Osirix (à ce sujet, vous pouvez en savoir plus dans ce nouveau post ou sur Instructables). Il importe ensuite le résultat dans Cinema 4D afin de créer les outils d’aide chirurgicale dont il a besoin.

Medical_ancilarry 3D printing tools new

Ancillary tool 3D printed by Sculpteo for an orthopedic surgery

Les impressions 3D sont ensuite utilisées comme guides chirurgicaux pendant l’intervention afin de s’assurer que les implants sont parfaitement positionnés.

Medical_ancilarry 3D printing tools ready to use

3D printed ancilarry being prepared to be used in a surgery

Medical_ancilarry 3D printing tools

3D printed ancillary tool being used in a surgery

 

« Afin de me tourner vers l’impression 3D, l’ensemble des guides que j’ai utilisés étaient fabriqués à la main. C’est devenu très rapidement évident que l’impression 3D allait nous faire gagner beaucoup de temps et d’argent, rendant cet usage à la portée de n’importe quel practicien de santé.  » – Dr Marc Soubeyrand, Chirurgien orthopédique au CHU de Bicêtre

Le chirurgien a utilisé le matériau plastique pour créer ces outils médicaux, un matériau très commun dans l’impression 3D par frittage laser. Cette technologie d’impression 3D permets de réaliser des pièces tres précises en nylon  (PA 12). Un des principaux atouts de ce matériau est qu’il est bio-compatible et qu’il peut être également stérilisé. Il est également suffisamment rigide pour résister à une large palette d’usages tout retrouvant une flexibilité quand les sections du design sont fines. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre matériau plastique, il y a tout plein d’informations dans notre Learning Center.

Pour le Dr Marc Soubeyrand, cette façon d’utiliser l’imagerie 2D actuellement disponible pour un patient et de la porter à un niveau supérieur d’exploitation fait vraiment partie du futur de l’industrie de la santé. Comme c’est le cas dans beaucoup d’autres industries, il y a beaucoup de données disponibles mais parfois nous ne cherchons pas assez à les exploiter de manière efficace ou même nous ne sommes pas en mesure de les exploiter du tout.  Plutôt que de juste regarder l’imaginerie médicale, il est possible de l’utiliser pour créer des outils faits sur mesure pour chaque patient. Le Dr Marc Soubeyrand nous a indiqué avoir pris l’initiative de son propre chef, mais il voit de plus en plus de médecins voulant tirer le meilleur profit de ces technologies. Les utiliser permet tout simplement de donner au patient le meilleur traitement possible et du confort supplémentaire.

Entire process to create a 3D printed ancillary tool for orthopedic surgery

La prochaine étape dans cette recherche d’efficacité est de produire non seulement des guides permettant au chirurgien de parfaitement des implants et des prothèses mais aussi de fabriquer directement ces implants de la même façon que les outils ancillaires. A la suite de ses premiers essais pour les outils ancillaires il y a quelques années, le  Dr Marc Soubeyrand a prototypé plusieurs implants en utilisant le même procédé. A ce jour ils doivent rester au stade de prototype compte tenu que leur implantation nécessite un matériau qui ne soit pas rejeté par le corps humain. Pour les chirurgiens comme Dr Soubeyrand, c’est la prochaine frontière : être capable de créer facilement et de faire fabriquer rapidement des implants sur-mesure utilisables en chirurgie. Dans ce domaine, le Dr Marc Soubeyrand a déjà fait de nombreux essais théoriques.

3D printed implant for the medical industry exemple

3D printed prototype of an implant turned to reality from a CAD model

 

3D printed implant for the medical industry

CAD file of a made-to-measure implant for the medical industry

Si vous souhaitez en savoir plus comment nous pouvons vous aider à développer vos propres appareils médicaux comme le Dr Marc Soubeyrand, nous vous invitons à visiter notre page dédié aux possibilités entre Médical & Impression 3D

Transférez un fichier
Transférez un fichier
Plus de contenu en anglais
En voir plus
Contenu disponible en
Related Posts