Machine à cocktails créée grâce à l'impression 3D

Sculpteo Success Story: BlendBow, appréciez votre cocktail.

Publié Par le 12/11/2015

Avez-vous déjà attendu une vingtaine de minutes pour obtenir votre cocktail dans un bar sans que celui ne soit même à votre goût? Et bien le Barmate, la machine à cocktails développée par BlendBow se fait l’alliée des barmans pour éviter cette situation désagréable pour les clients. Après trois années de conceptualisation et prototypage à l’aide de l’impression 3D, le Barmate est enfin en phase de commercialisation et on vous en dit plus sur le développement de ce projet atypique.

 

 

Il y a trois ans, Morgan Fellous fait une expérience désagréable dans un bar en commandant un Mojito. Il n’en faut pas plus à cet entrepreneur pour imaginer la machine partenaire des barmans pour gérer les périodes de fortes affluences et la qualité de leurs services.

 

De l’idée au prototype il faut 18 mois et 4 brevets à Morgan Fellous et son équipe pour obtenir le premier prototype fonctionnel. Ce prototype est réalisé à partir de 600 pièces différentes dont une partie a été imprimée en 3D chez Sculpteo. Ces pièces ont été modélisées avec le logiciel de CAO Solidworks par les ingénieurs de l’équipe et imprimées avec notre polyamide blanc pour la qualité de ses propriétés mécaniques.

 

L’entrepreneur n’avait jamais utilisé l’impression 3D pour ses projets, mais celle-ci s’est imposée comme la technologie idéale pour lui permettre d’internaliser le montage du prototype. Grâce à la conceptualisation et la modification individuelles des pièces mécaniques imprimées en 3D, l’équipe a pu développer le prototype en étant à la fois rapide et réactive.  

blendbow creapills

Une fois le prototype final réalisé, BlendBow a pu lancer une campagne de crowdfunding réussie sur la plateforme sowefund.com en dépassant leur objectif initial de 400 000 euros. En visualisant la machine doser les liquides, les solides, piler la glace ou shaker le cocktail final en mois de 30 secondes, il est vrai que l’on ne peut qu’être convaincu de l’atout qu’elle représente pour le service et la gestion du bar.

 

Avec une autonomie de 150 cocktails, celle-ci offre au Barman deux fois plus de temps pour mieux servir la clientèle. Par ailleurs, du côté de la gestion elle permet d’obtenir une mine d’informations sur les quantités, la nature et la fréquence des cocktails consommés et de créer des statistiques facilitant la gestion des stocks de l’établissement. La somme récoltée lors de la levée de fonds permettra la production des premières machines.

Blog 2

La France et ses 210.000 points de vente de cocktails sont la première cible de BlendBow, qui ne tardera pas à se développer à l’international. Le modèle économique se base sur la vente ( à partir de 15000 euros) ou la location ( à partir de 499 euros par mois) des machines ainsi que les contrats de maintenance du Barmate.

 

Il est important de savoir que le prix d’un cocktaïl représente. Ainsi, le coût de la machine est pensé pour être amorti à partir de 3 cocktails par jour. A la différence des bars spécialisés dans la mixologie, soit l’Art du mélange des boissons pour réaliser des cocktails, cette machine permet à n’importe quel établissement de proposer des cocktails à la vente même si le personnel n’est pas spécialisé dans cet art.
Malheureusement, aujourd’hui la machine finale n’est pas produite grâce à l’impression 3D car les matériaux n’ont pas de norme FDA. Cependant nous sommes ravis de savoir que notre technologie a participé à la réalisation d’une idée aussi innovante ! Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents modèles et fonctionnalités, n’hésitez pas à consulter le site de BlendBow.