Support pour Pièces Imprimées en 3D

Les Supports d’impression 3D sont des outils destinés à maintenir des sections de mailles en porte-à-faux. Leur forme dépend du matériau et de la technologie utilisée.

3D Printing Supports
Pièce disposant de supports d'impression 3D générés grâce à MeshMixer

Support de Matériau

Dans certains cas, la pièce est imprimée sur un lit suffisamment dense pour que la section en porte-à-faux ne puisse tomber lors de l’impression. Le support de matériau doit être plus dense que la pièce imprimée. C’est principalement le cas des procédés de modelage à jets multiples et du  SLS . Avec le modelage à jets multiples, deux types de résine sont utilisées, une pour la pièce et l’autre spécialement conçue pour le support de matériau. Avec le SLS une poudre non frittée fait office de support empêchant ainsi les pièces de tomber, cette technique est impossible avec l’impression de métal étant donné que la pièce frittée est trop dense et pourrait « couler » dans la poudre métallique.

Support Imprimé

Lorsqu’il n’y a aucune structure pour maintenir la pièce, ce qui est assez fréquent, des supports doivent être ajoutés à la pièce afin qu’elle puisse se maintenir, comme lors d’une impression en FDM et SLA , l’image montre la zone où ils sont nécessaires afin de pouvoir imprimer la pièce. Ces supports seront alors imprimés en même temps que la pièce. La jonction avec le modèle doit être la plus fine possible afin de pouvoir être retirée. Lors d’une impression de métal, le retrait de la structure de support nécessitera l’emploi d’outils d’usinage.

3D printing supports
Analyse d'une pièce en utilisant MeshMixer pour trouver la section en porte-à-faux

Fabrication en Série

La technique SLS permet au fabricant d’optimiser ses séries en imprimant directement les structures de support manquantes. Le processus de fabrication comprend donc une phase de préparation durant laquelle les modèles sont groupés ensemble. Le but étant de réduire le volume d’impression, ce qui permettra de gaspiller moins de poudre et d’obtenir une impression plus rapide. Des algorithmes heuristiques sont alors utilisés pour déterminer le meilleur arrangement de maillage possible. Finalement, cette optimisation permet à Sculpteo de proposer des prix plus compétitifs et a été la source d’inspiration de l’outil de contrôle de production.