Réparer votre fichier 3D pour l'impression 3D avec Sculpteo

Pour que nos imprimantes 3D professionnelles, ou tout autre imprimante 3D, puissent lire et imprimer votre fichier 3D, vous devez vous assurer que sa structure ne contient pas d'erreurs qui pourraient le rendre non-imprimable. Pour vous aider dans cette tâche, Sculpteo a développé des algoritmes de réparation qui analysent et réparent automatiquement vos fichiers lorsque vous le transférez sur notre service en ligne d'impression 3D.

Sur cette page vous trouverez un récapitulatif des principales causes de non-imprimabilité, que celles-ci soient liées à la structure de votre fichier 3D (points et arêtes singulières, polygons inversés, trous, etc.), à sa réalisation physique (portes-à-faux, zones à fortes contraintes, etc.) ou simplement à son format ou sa taille. Vous trouverez également des informations sur nos réparations et comment les utiliser. Ces informations sont accessibles aux paragraphes suivants :


Réparer votre fichier 3D à l'aide des outils de réparation de Sculpteo

Lorsque vous transférez votre fichier 3D sur notre site, il est analysé et corrigé automatiquement par nos algorithmes de réparation. Dans la plupart des cas, nos réparations automatiques répareront votre fichier 3D sans difficulté. Cependant, dans certains cas, les réparations automatiques peuvent altérer votre fichier de façon importante ou ne pas réussir à corriger l'ensemble de ses erreurs. Dans ces deux cas, un diagnostic et d'autres options de réparation vous seront proposés.



réparation automatique réparation automatique

Diagnostiquer votre fichier 3D

Vous pouvez accéder au diagnostic de votre fichier 3D à droite de votre écran. Le diagnostic vous indique les erreurs présentes dans le fichier 3D et vous permet de les visualiser dans la visioneuse 3D. Il se met à jour en fonction des réparations que vous choisissez. En sélectionnant "Aucune" dans le menu déroulant en bas à gauche de votre écran, vous pourrez visualiser votre fichier 3D original et accéder à l'ensemble des erreurs détectées.

Le diagnostic vous permet de visualiser les erreurs les plus fréquentes, indiquées ci-dessous. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le paragraphe sur comment Corriger votre fichier 3D manuellement.

  • arêtes de bord (surfaces avec des bords qui ne délimitent pas un volume)
  • arêtes et points singuliers (non-manifold)
  • faces intersectées (auto-intersections)
  • faces inversées (orientation)

arêtes de bord arêtes et points singuliers

arêtes et points singuliers faces intersectées

faces inversées

Réparer votre fichier 3D

Lorsque nos réparations automatiques altérent votre fichier 3D de façon importante ou qu'elles n'aboutissent pas à une version entièrement corrigée, vous êtes redirigé sur notre page de réparation. Si vous n'êtes pas satisfait des réparations effectuées, vous pouvez modifier votre fichier 3D et le transférer de nouveau ou essayer d'autres méthodes de correction directement sur notre site. Pour cela, il vous suffit de sélectionner une des réparations proposées dans le menu déroulant présent en dessous de la visionneuse 3D et de choisir celle qui vous convient le mieux. Une fois la réparation choisie, vous pouvez cliquer sur "Continuer".

menu reparations

Les réparations que nous proposons sont les suivantes :

  • Automatique : réparation adaptée à la plupart des modèles
  • Colmatage : réparation adaptée aux modèles de CAO
  • Reconstruction : réparation adaptée aux modèles d'architecture
  • Reconstruction restreinte : réparation adaptée aux modèles d'architecture et de CAO
  • Reconstruction visible : réparation adaptée aux figurines et aux petits objets non articulés
  • Reconstruction hybride : réparation adaptée aux modèles composés de plusieurs pièces


Corriger votre fichier 3D manuellement

Vérifier la structure de votre fichier 3D

Lorsque vous transférez votre fichier 3D sur notre site, il est possible que, sans modifications préalables, certaines incohérences géométriques empêchent nos imprimantes 3D de traduire votre fichier 3D en un object. La raison la plus courante est que votre modèle 3D ne représente pas un solide de manière univoque. Nos imprimantes 3D n'arrivent alors pas à distinguer l'intérieur de l'extérieur de votre modèle : dans ce cas, on dit qu'il n'est "pas orientable".

La majorité des outils de modélisation 3D disponibles de nos jours se concentrent sur la création de fichiers 3D pour le rendu visuel et l'animation. La plupart du temps, ces logiciels 3D n'ont pas besoin que l'objet soit solide et représentent ainsi uniquement sa surface. Cette information est parfois insuffisante pour reconstruire un objet solide à partir du design 3D. Dans la plupart des cas, nos réparations automatiques répareront votre fichier 3D lorsque vous le transférerez sur notre site d'impression 3D. Cependant, pour garder un meilleur contrôle sur votre conception 3D et rester au plus proche de votre modèle initial, il est parfois préférable de l'éditer manuellement. Vous trouverez donc ci-dessous un aperçu rapide des erreurs potentielles à corriger pour obtenir un fichier 3D imprimable.

Dans un second temps, pour en savoir plus sur la façon de corriger ces erreurs suivant le logiciel de conception 3D que vous utilisez, nous vous invitons à consulter nos tutoriels sur comment préparer votre fichier pour l'impression 3D en utilisant le logiciel de votre choix.

Concevoir un modèle 3D fermé avec des surfaces ayant une épaisseur

Vous devez vous assurer que votre modèle 3D est fermé, "étanche". Pour cela vous devez vérifier que sa géométrie ne contient pas de surfaces avec des bords qui ne délimitent pas un volume. Ces surfaces n'ont pas d'épaisseur et ne peuvent donc pas être imprimées en 3D. Parfois, ce sont de petits trous dans une surface quasi-fermée qui l'empêchent d'être "étanche".

Ce problème peut être corrigé en supprimant simplement ces surfaces, en les épaississant, ou en comblant les trous de manière à obtenir des surfaces fermées.

point singulier

Corriger les arêtes et points singuliers (non-manifold)

Lors de la conception de votre fichier 3D, certaines opérations peuvent créer des surfaces ambigües qui ne se connectent entre elles qu'en un point ou une arête unique et commune. Ces singularités empêchent de déterminer quels volumes sont contenus par ces surfaces.

En effet, comme l'illustre le schéma ci-dessous, pour pouvoir définir un volume clair, chaque arrête doit avoir deux faces adjacentes - ni plus, ni moins. Dans le cas contraire, il s'agit d'une arête singulière, dite également "non-manifold". De même, pour pouvoir définir des volumes clairs, chaque point ne doit appartenir qu'à une face. Dans le cas contraire, si deux faces partagent un même point sans partager une même arête, il s'agit d'un point singulier, dit également "non-manifold".

Ces singularités peuvent être éliminées en dupliquant les arêtes et les points de jonction de manière à déconnecter les surfaces problématiques. Les duplicatas de ces points et arêtes peuvent résider au même endroit dans l'espace, mais chaque surface doit en posséder sa propre copie.

point et arêtes singuliers

Supprimer les auto-intersections

Au cours de la conception de votre modèle 3D, il peut arriver de créer des éléments qui s'entre-coupent. Ces intersections rendent le modèle 3D ambigüe car il n'est pas possible de distinguer clairement les volumes délimités.

Ce problème peut être corrigé simplement en supprimant les surfaces qui s'intersectent et en "soudant" les surfaces entre elles afin de former un volume univoque.

auto-intersections

Orienter correctement les surfaces de votre modèle 3D

Dans la plupart des logiciels de modélisation 3D, les surfaces sont orientées à l'aide de normales de manière à avoir un coté "pile" et un coté "face". Lorsqu'une telle surface est fermée, son orientation est utilisée pour définir l'intérieur et l'extérieur du volume délimité. Parfois la surface n'est pas orientée de manière cohérente et la séparation entre l'intérieur et l'extérieur de l'objet n'est pas claire.

Ce problème peut être corrigé en réorientant simplement les surfaces qui ne sont pas cohérentes.

orientation des surfaces

Vérifier que votre objet 3D est physiquement réalisable

Lorsque vous concevez un fichier pour l'impression 3D, vous devez également prendre connaissance et suivre les guides de modélisation du matériau dans lequel vous souhaitez imprimer votre object, chaque matériau ayant des contraintes spécifiques. Par exemple, vos impressions 3D en plastique doivent avoir une épaisseur minimale de 0,8 à 1 mm selon le design. Il est également important de remarquer que, contrairement à votre fichier 3D, l'objet que vous imprimerez subira des contraintes physiques, qu'il s'agisse d'un produit fini ou de prototypage 3D. Vous devez donc vérifier et corriger votre fichier 3D afin de vous assurer que votre objet sera conforme à ce que vous souhaitez et ne comporte pas d'aberrations physiques telles que des pièces flottantes, des portes-à-faux ou des éléments supportant un poids trop important par rapport à leur épaisseur.


Vérifier le format et la taille de votre fichier 3D

Pour pouvoir transférer votre fichier sur notre service en ligne d'impression 3D, vous devez vérifier qu'il n'est pas trop lourd et l'exporter dans un des formats de fichier que nous supportons. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre paragraphe sur l'export de fichier pour l'impression 3D.



Vous n’avez pas trouvé l’information que vous cherchiez ? Contactez nous directement depuis notre formulaire de contact. Nous vous répondrons dès que possible.

×