Centre d'Apprentissage 3D
Voir toutes les catégories
Mathilde Berchon
Mathilde Berchon
Fondatrice à FuturFab

Personnalités de l'Impression 3D : Mathilde Berchon

Qui est Mathilde Berchon ?

Rencontrez Mathilde Berchon, membre très active de la communauté Makers, ambassadrice de Women in 3D Printing ainsi que consultante et auteure en impression 3D. Imprégnée des valeurs de démocratisation de la technologie et d’innovation qu’elle a hérité de Makers, une communauté dans laquelle elle est immergée depuis plus de 10 ans, Mathilde nous explique comment elle accompagne les entrepreneurs et les entreprises dans l’adoption de l’impression 3D.

Pouvez-vous nous expliquer votre parcours, et comment vous vous êtes orientée vers l’Impression 3D ?

Je suis arrivée dans le monde de l’impression 3D par l’angle de la communauté des Makers.

Initialement j’ai effectué une formation au CELSA, en communication digitale, et j’étais très intéressée par ce qui se faisait du côté des hackers. Je suis donc partie vivre à San Francisco, une ville très dynamique en termes d’innovation, où j’ai commencé par fréquenter un hackerspace (Ndlr : laboratoire communautaire où chacun peut y partager ses ressources et son savoir) puis Maker Faire, un événement majeur dans la communauté des Makers. Un Maker, c’est quelqu’un qui aime fabriquer, créer, comprendre comment les choses fonctionnent. Quand on parle de Makers on fait référence à une nouvelle génération de bricoleurs axés numériques, qui ont cet état d’esprit d’invention, mais aussi de partage à la fois de ressources et de savoir. J’ai ainsi commencé à animer mon propre site d’information ; Makingsociety.fr, où je fais des portraits, je raconte le mouvement des Makers à travers le monde et l’effervescence qu’elle génère. Ce site est né de ma volonté de raconter les créations et l’évolution de la communauté, que j’ai notamment couvertes en voyageant à travers le monde. Le site a vite évolué vers un site de ressources pour les Makers qui sont en train de lancer leur entreprise.

L’impression 3D est un grand sujet dans cette communauté, car avec l’arrivée des imprimantes 3D open-sources, cette technologie a démocratisé l’accès aux outils de fabrication numérique. C’est donc via l’aspect communautaire et open-source de l’impression 3D que je me suis orientée vers cette technologie.

Pouvez-vous nous parler de vos premières expériences en Impression 3D ?

En rentrant de San Francisco, j’ai cherché à me rapprocher de start-ups rattachées à la culture Maker, pour les rejoindre. En France j’ai notamment travaillé chez CKAB : Il s’agissait d‘une des premières entreprises françaises à distribuer des imprimantes 3D open-sources en kits, à l’origine en bois, à monter soi-même. J’ai ensuite intégré le projet TechShop de Leroy Merlin, qui est un réseau d’ateliers de fabrication collaborative. Il s’agit de lieux de grande taille où on met à disposition des machines, comme des imprimantes 3D, à l’attention d’usagers comme des entrepreneurs qui viennent pour prototyper par exemple. 

À l’issue de ces expériences j’ai lancé mon activité de conseil en communication digitale autour de la Fabrication Numérique. Par le biais de futurfab.fr, j’accompagne des entreprises d’impression 3D et d’autres industries qui travaillent avec cette technologie, en les aidant à mettre en place leur stratégie de communication.

Vous allez publier un livre sur l’impression 3D, qu’est-ce qu’il l’a motivé et de quoi va t’il parler ?

J’ai décidé d’écrire des livres sur l’impression 3D à partir d’un constat assez simple. Il existe une vraie demande de compréhension sur le secteur, qui évolue très vite, or les informations à disposition ont tendance à être limitées à certains aspects. 

Ces dernières années on avait par exemple tendance à se focaliser sur l’impression 3D de bureau, avec la perspective que chaque ménage puisse posséder sa propre imprimante. Mon objectif c’était de sortir de ces sur-promesses et d’arriver à une analyse complète et documentée, de montrer les vraies facettes et applications de cette technologie, qui sont toutes autant intéressantes mais moins recouvertes.

 

En 2013 j’avais donc publié un premier livre appelé “L’Impression 3D” aux éditions Eyrolles, dans la collection Serial Makers. Ce livre a donné lieu à une seconde édition en 2014, il s’agissait du premier ouvrage en français s’adressant à un large public. Depuis lors il s’est évidemment passé beaucoup de choses dans le secteur, car l’impression 3D a beaucoup évolué. Ce nouveau livre, intitulé “Le Grand Livre de l’Impression 3D”, sortira à la rentrée 2020. Dedans on va trouver un état de l’art complet et à jour de la Fabrication Additive, à destination des entrepreneurs, des designers, des managers et de tous ceux qui veulent se lancer dans cette technologie, ou qui veulent en agrandir leurs connaissances. J’y parle à la fois des applications, des procédés, des recommandations techniques et des projections sur le futur, c’est-à-dire ce que change l’impression 3D dans nos façons de fonctionner.

Vous êtes également une ambassadrice de Women in 3D Printing, quelle est cette organisation et comment y contribuez-vous ?

Women in 3D Printing est née de l’initiative de Nora Toure, ancienne collaboratrice de Sculpteo. Cette association a pour vocation de mettre en lumière les femmes qui travaillent dans l’impression 3D et de d’encourager les rencontres et les collaborations. Les événements Women in 3D Printing sont aussi ouverts aux hommes. Il existe 70 chapitres à travers le monde, chacun avec leur propre ambassadrice, et chacun d’entre eux organise chaque mois ses propres événements.

De mon côté je suis ambassadrice de Women in 3D Printing à Paris, donc je réunis la communauté située en Île-de-France une fois par mois. Le groupe existe depuis deux ans et il commence à bien grandir. J’invite également celles et ceux qui me liront à venir, n’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn pour nous rejoindre sur nos prochains événements.

Quel est votre point de vue sur le futur de l'impression 3D ?

Selon moi, l’impression 3D est en phase de devenir un des secteurs technologiques clés pour accompagner la transition énergétique de demain. Les changements climatiques que nous vivons soulignent l’importance de repenser nos façons de produire et de consommer. Je pense donc que l’impression 3D est une pierre angulaire de cette transformation, qui va s’accélérer dans un futur proche. Cette technologie permet de diminuer de façon drastique l’utilisation des ressources nécessaires pour produire. La Fabrication Additive nous permet aussi d’imaginer des modèles de production à la demande, non plus en masse. Cette notion de customisation, couplée à la possibilité de produire localement et avec des ressources limitées, va selon moi permettre de répondre aux enjeux d’aujourd’hui.

Nous espérons que ce parcours vous a inspiré, n’hésitez pas à vous abonner à notre Newsletter pour découvrir d’autres personnalités fascinantes du monde de l’impression 3D.

Recevez les dernières actualités de l’impression 3D

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire pour tout connaître des dernières technologies d’impression 3D et de leurs applications, mais aussi des nouveaux matériaux et logiciels 3D.