Résine pour le CLIP (DLS) : l'Ester de Cyanate

CE1 CE2 CE3 CE4
CEsmall1 CEsmall2 CEsmall3 CEsmall4

Jaune Translucide


Sommaire

Sur cette page, vous trouverez de nombreuses informations, astuces et conseils pour réussir votre impression 3D avec notre Ester de Cyanate. Cette page vous renseignera sur:

Nous vous informons que ce matériau n'est plus disponible en ligne. Si vous souhaitez imprimer des pièces en Ester de Cyanate (CE), vous pouvez contacter notre équipe commerciale.

Informations générales

Le matériau de résine d'Ester de Cyanate (CE)

Notre résine à base d'Ester de Cyanate est un matériau de haute performance avec des températures de transition vitreuse allant jusqu'à 225 ° C [437 ° F]. Marqué par une excellente résistance, une bonne rigidité et une stabilité thermique à long terme, l'Ester de Cyanate est utile pour des applications électroniques et des composants industriels.

Prix et délais d'impression

Votre prix d'impression est calculé automatiquement au moment de la mise en ligne de votre fichier 3D sur notre site. Il est calculé de façon interactive. Vous pouvez donc visualiser son évolution en direct au fur et à mesure des modifications que vous apportez à votre fichier 3D. Pour obtenir le prix de votre modèle en quelques clics, il vous suffit donc de vous connecter et de transférer votre fichier 3D .

Le délai d'impression de notre Ester de Cyanate est de l'ordre de 5 à 10 jours ouvrés pour la résine jaune translucide. Un délai supplémentaire de 24h à 48h est nécessaire suivant la finition que vous choisissez. L'impression peut parfois prendre plus de temps, selon la charge des imprimantes 3D de notre usine. Le délai définitif est indiqué sur notre site au moment où vous passez votre commande.

Le délai de livraison vient s’ajouter au délai d’impression. Celui-ci dépend de l’option de livraison que vous choisissez.

Technique d’impression

Vos impressions 3D d'Ester de Cyanate sont faites grâce à un procédé photochimique nommé CLIP pour Continuous Liquid Interface Production. A l'aide de lumière et d'oxygène, cette technologie permet de créer très rapidement vos pièces.

  • Transfert de votre fichier vers l’imprimante 3D
  • Vous créez votre fichier 3D sur un logiciel dédié à la modélisation 3D et transférez votre modèle sur notre site. Votre modèle 3D est ensuite transmis à une de nos imprimantes M1 de Carbon.

  • Impression de l’objet en 3D
  • Avec la technologie CLIP (DLS), votre pièce est construite en continu en étant extraite sans interruption du bac de résine. Une série d'images UV est projetée sur la surface du liquide pendant que votre pièce se forme. Le résultat final est une pièce possédant à la fois une surface lisse et des propriétés mécaniques solides qui s'apparentent à celles obtenues avec le procédé d'injection plastique.

  • Retrait du support
  • Lorsque l'étape de photopolymérisation est finie, la plateforme d'impression est ôtée de l'imprimante et les objets sont détachés. Les supports sont enlevés et la pièce est sablée avec précaution pour enlever les traces de support. Ensuite, une huile minérale est appliquée pour la dernière étape de finition .

    • Coloration et finition

    La résine d'Ester de Cyanate est déjà colorée. Il n'y a pas d'application de couleur post-traitement sur l'objet. Plus d'informations sur les options de coloration vous seront disponibles à l'inscription de notre programme pilote CLIP.

Utilisations et entretien

Avec le procédé CLIP (DLS), nous pouvons créer des prototypes comme des produits finis, allant de pièces petites à taille moyenne avec un niveau de détail précis. Cette technologie permet aux designers et ingénieurs de produire des pièces polymériques qui ont à la fois la résolution, finition de surface et propriétés mécaniques requises pour créer soit un prototype fonctionnel ou une pièce de production pour des industries aussi variées que l'automobile, le secteur médical ou l'électronique.

La technologie CLIP (DLS) permet d'utiliser une série de matériaux spécialement pensés pour répondre aux principaux besoins des ingénieurs. De l'élongation à la résilience attendues d'un Polyurethane Elastomérique utilisé en injection à la résistance  aux fortes températures d'un Nylon chargé verre et bien plus encore.

Finitions

Finitions proposées par Sculpteo

Polished and Non Polished

Nous retirons les structures de support pour vous au cours des étapes de post-production. Ce retrait laisse cependant apparaître une trace sur la surface, qui peut alors être sablée ou à laquelle nos techniciens peuvent appliquer une finition, selon votre commande.

L'offre de Sculpteo vous propose deux possibilités de finition :

  • Brut : Les supports sont retirés du modèle. Des cicatrices/heurts seront toujours apparents.
  • Poli : Les supports sont retirés du modèles et les cicatrices/heurts sont effacés.

Réaliser vos propres finitions sur vos pièces en résine

La résine haute définition est un matériau qui se prête bien à des opérations de type peinture, collage, polissage, etc. Pour en savoir plus sur le polissage des pièces en en résine, nous vous invitons à consulter notre tutoriel .

Remarques sur les supports et les surplombs

Les techniciens de Sculpteo se chargent d'effectuer le choix final concernant l'orientation et la structure de supports pour votre modèle. Comme pour d'autres techniques d'impression 3D, il est nécessaire de supporter certains éléments afin de pouvoir les imprimer correctement.

Les supports sont des structures détachables que nous plaçons le long de votre pièce pour soutenir les surplombs et pour attacher votre modèle à la plateforme d'impression. Cela peut être des barres, des cannelures, des grillages... dont l'objectif est d'améliorer l'imprimabilité et la qualité de votre pièce. Ils servent à supporter les éléments en surplomb ou porte-à-faux ainsi que les structures flottantes. Compte tenu de la nature de la technologie CLIP (DLS), ces structures de support sont réalisées dans le même matériau que la pièce finale.

Les sections suivantes vous permettent d'en savoir plus sur les supports : quels éléments nécessitent d'être supportés et quel impact cela peut avoir sur votre pièce. En comprenant bien le fonctionnement des structures de supports, vous serez capables de prendre les bonnes décisions lors de la conception de votre pièce et optimiser le design pour obtenir le meilleur objet possible. Comme pour les technologies d'impression 3D SLA ou DLP, la technologie CLIP (DLS) nécessite des structures de support pour la fabrication d'élements en porte-à-faux, d'angles aigus ou de parties détachées.

Surplombs

Un surplomb est un élément de votre design dont l'extension se termine dans le vide. Un parfait exemple de surplomb est une tige en porte-à-faux qui s'attache uniquement sur un point de votre design. Pendant l'impression 3D de la pièce, le porte-à-faux va s'affaisser et se déformer, en détériorant votre design et en aboutissant à un échec de production. Une tige correctement supportée pour s'imprimer avec précision et tenue !

A noter : l'orientation que nous choisissons pour imprimer la pièce peut entraîner des surplombs que vous n'aviez pas envisagés. Cela se produit pendant le "slicing" : chaque couche est créee dans un sens perpendiculaire au sens de construction. Si vous avez des éléments dans votre design qui nécessitent d'être imprimés avant de se rattacher au reste de votre modèle, nous les considérons comme des élément libres et nous devons créer des supports afin de les rattacher à la plateforme de construction.

Angles fermés

Votre design ne comporte peut-être pas de porte-à-faux mais cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez vous passer de supports ! Les angles aigus, et dans tous les cas ceux de moins de 40 degrés nécessitent un support. Cela s'explique par le décroché entre une couche et la couche suivante, ce qui entraîne un risque d'affaissement de manière générale. Dans le cas des angles fermés, la portion de la couche en surplomb de l'autre est vraiment importante. Cette zone en surplomb ne peut pas s'auto-porter et nécessite donc une structure de soutien.

Accès aux supports

Il est également essentiel de rappeler que ces supports doivent pouvoir être retirés ! Le procédé pour retirer les supports est un procédé manuel, réalisé par un technicien à l'aide de pinces afin de retirer précautionneusement les supports de la surface de la pièce. Un élément à garder en tête quand vous créez votre pièce car il est important de faire un design en considérant à la fois les zones qui vont être supportés et l'accès aux supports pour le retrait !

Finition de surface

Le rendu de la surface est meilleur lorsque l'impression de la pièce ne nécessite aucun support et lorsque sa construction suit le sens d'impression de la pièce, de bas en haut. Si c'est possible, essayez de construire vos surfaces dans la même direction les unes par rapport aux autres.

L'orientation de la pièce est déterminante pour le succès de l'impression. En effet, en dépend la place des supports sur la pièce. Gardons en tête que le mieux est de minimiser l'utilisation de supports pour un meilleur rendu final. Vous pouvez utiliser ces conseils pour tirer partie au maximum des possibilités de la technologie CLIP (DLS). Le premier essai peut ne pas avoir les effets escomptés. Mais ne vous inquiétez pas! Nos techniciens passent en revue chaque modèle pour évaluer la possibilité d'impression selon la technologie CLIP (DLS). S'ils trouvent une erreur ou optimisation sur la construction de votre modèle, ils travailleront de concert avec vous pour trouver une solution. Toutefois, la décision de la meilleure orientation de la pièce et de l'emplacement des supports revient à nos techniciens.

Guides de modélisation

Résolution d'impression

Résolution 100 µm

Notre M1 de Carbon3D nous permet d'imprimer avec une épaisseur de couche de 100 µm, soit 0,1 mm. En conséquence, il est important que vos impressions soient exportées avec la meilleure qualité possible. Cela permettra d'éviter toute sorte de triangulation lors de l'impression - bien garder à l'esprit que votre fichier ne doit pas être supérieur à 50mb.

Dimensions pour vos impressions en résine

Taille maximum 141 x 79 x 326 mm (5.55 x 3.10 x 12.83 in)

Avec CLIP (DLS), les pièces sont limitées par les dimensions de la plateforme d'impression et la hauteur jusqu'à laquelle celle-ci peut s'élever. Si vous avez besoin d'imprimer un pièce d'une envergure supérieure, vous devrez imprimer votre dessin en plusieurs parties et les assembler après l'impression. Prêtez attention à nos astuces traitant de l'Espace Minimum à respecter.


Astuce

Utilisez des angles supérieurs à 40°: ils n'auront pas besoin de supports. Il est plus économique et rapide d'imprimer des pièces auto-supportées. Moins de matière est utilisée : c'est économe et moins cher. Aucune structure n'a besoin d'être produite ni retirée. le temps de process et post-process est réduit. Les délais de production et livraison seront donc plus rapides.

Astuce

Evitez les angles pointus, préférez des angles courbés : ils sont plus appropriés pour la technologie d'impression CLIP (DLS). Si votre design de départ a des angles pointus, essayez de les adoucir : vous pouvez ajouter des congés, nervures ou atèles.


Ne pas oublier

Il est important de noter que notre outil de contrôle de solidité ne permet pas de détecter les aberrations physiques : pièces flottantes, porte-à-faux, pièce supportant un poids trop important par rapport à son épaisseur, etc. Une vigilance particulière doit donc être accordée à la géométrie de votre design et les parties les plus sollicitées doivent être épaissies.


Précision et tolérance des pièces

Le procédé CLIP est très fiable, mais les pièces produites sont susceptibles de rétrécir ou de subir d'autres formes de variations.

Il est important de noter que la précision et la tolérance dépendent du matériau choisi. Comme la tolérance est meilleure sur le plan XY, nous vous conseillons de placer les éléments qui nécessitent un meilleur de degré de tolérance selon une même direction. Ainsi, quand la pièce est prête à être imprimée, il sera possible d'axer l'orientation de ces éléments sur le plan XY.

Le procédé CLIP (DLS) peut imprimer plus de 95% de la éléments de la pièce avec une tolérance de +/-0.1mm sur le plan XY et +/-0.4mm dans la direction Z.

Epaisseur minimale et géométrie

Epaisseur minimale du mur 0.5 mm
CLIP Thickness

L'épaisseur recommandée pour certains éléments de structure est basée sur leur nature spécifique. Par exemple, un mur vertical de 5 cm de hauteur sera plus flexible s'il est imprimé avec une épaisseur de 0,5 mm, mais plus rigide s'il est imprimé avec une épaisseur de 1 mm.

Les murs de votre projet doivent être assez épais pour supporter le poids de l'objet et éviter qu'il ne se casse sous son propre poids. Nous vous conseillons de designer votre modèle selon les standards de design minimum proposés dans les "Astuces" ci-dessous. Cette résolution est valable pour les murs courts d'ordre de 2mm, dont la surface est perpendiculaire au sens de fabrication (sur les plans XZ et YZ) ainsi que le plan XY. Un élément dont le ratio d'aspect est élevé (par exemple, un objet long et fin) sera fragile. Il aura besoin d'être arrangé (à l'aide de congés ou atèles) ou alors, il faudra ajouter des structures de support amovibles. Quand vous modélisez des éléments fins ou petits, afin de minimiser la distortion, assurez-vous que le ratio d'aspect ne dépasse pas 1/4.

Au-delà de 10 mm d'épaisseur, les parois des pièces réalisées via ce procédé risquent de développer des bulles. Prenez cela en considération lorsque vous modélisez.

De plus, les pièces hautes ou larges ont tendance à se déformer et nécessitent la mise en place de supports pour que leur rigidité soit maintenue tout au long du processus d'impression. La déformation peut être due à la chaleur, à la force de l'aspirateur ou à des murs trop fins. Pour des pièces plus larges, et selon le nombre d'intersections, 0,5 mm peut ne pas être suffisant pour éviter une déformation.


Astuce

Construisez des murs plus épais que 1 mm : Les murs plus fins que 1 mm sont difficiles à imprimer, et il est préférable de les éviter. Il est possible d'ajouter une structure de support pour garantir sa stabilité. Par exemple, si vous modélisez le buste d'une personne, vous pouvez ajouter des détails, comme le nez ou les oreilles, you can attach thin aspects of the design like the ears in more places around the model’s head. Ainsi, vous éviterez un effet de porte-à-faux et d'éventuels éléments cassables pour l'impression finale.

Astuce

Construisez des murs et blocs plus fins que 10 mm : Les pièces plus épaisses que 10 mm peuvent souffrir de déformations dues à la chaleur ou de formation de bulles. Evitez donc d'imprimer des blocs et murs épais. Cependant, en ouvrant des parties solides et en ajoutant  des supports des treillages 3D, vous pouvez convertir des designs "en bloc" en designs plus adaptés à la technologie CLIP (DLS).

Astuce

Gardez des intersections inférieures à 50 mm : Il est possible de designer des modèles aussi petits que 1 cm3, étant donné que les petites pièces sont légères et ne seront donc pas déformées par la gravité. Nous pouvons imprimer des pièces plus longues que 50 mm sur l'axe Z, mais nous évitons d'imprimer des designs avec des intersections plus larges que 50 mm parce qu'elles pourraient se déformer au cours de l'impression.

Gravure et Embossage

Précision minimum pour un détail gravé 0,5 mm
Précision minimum pour un détail embossé 0,5 mm
Ratio longueur/profondeur minimum 1/1

La précision minimum d'un détail est principalement déterminée par la résolution de nos imprimantes. Cependant, pendant le processus de nettoyage, une fine couche de détail peut être perdue. Afin de préserver un détail ou la lisibilité d'un texte, nous vous conseillons de suivre les tailles minimum décrites ci-dessus. Il possible de tendre vers une gravure et embossage de 0,1 mm, mais la précision du détail et la visibilité du texte sera moindre. Pour garantir la visibilité des détails, il faut s'assurer que la largeur du dessin soit au moins aussi importante que sa profondeur.

La taille de police au minimum acceptable est de 8 point (ce qui équivaut à 11 pixels ou 2,9 mm), pour les textes gravés ou embossés. Dans certains cas, et spécialement pour le plan XY,  il est possible d'imprimer une police inférieure 8 points, mais on court alors le risque d'une perte de détail due à un trop fort durcissement de la résine.

Inclusions de volumes et articulations

Inclusion de volumes possible ? Non
Articulation possible ? Non

Assemblage de pièces

Possibilité d’assembler vos pièces ? Oui
Espace minimum pour l’assemblage 0.6 mm

Piece Assembly

Les pièces imprimées en résine peuvent être assemblées entre elles. Pour cela, il est indispensable de laisser un espace minimum de 0.6 mm entre chacune des pièces.

Evider votre objet

Possibilité d’évider vos pièces ? Non

resine details

La résine ne permet pas d'évider vos objets. Pour cette raison, cette option n'est pas disponible au moment de passer commande. Pour la même raison, il n'est pas possible de créer une cavité vide pour un objet à imprimer en Cyanate Ester. Si l'objet était évidé, des supports seraient nécessaires pour combler l'espace vide. Ceux-ci seraient alors impossibles à retirer et de la résine non-traitée resterait bloquée à l'intérieur. La résine non-traitée ne passe pas au four, il y aurait donc un haut risque de casse de l'objet.

Plusieurs objets dans un même fichier 3D

Possible d’avoir plusieurs objets dans un même fichier ? Non

resine multishell

Il n’est pas possible d’imprimer plusieurs objets dans un même fichier 3D en résine.

Données techniques

Résine de Cyanate Ester

Propriété du matériau Unité Valeur
Résistance au choc J/m 22 - 25
Module de Young MPa 3800 - 4500
Résistance à la traction MPa 90 - 110
Elongation à la rupture % 2,5 - 4
Température de transition vitreuse °C 175
Température de fléchissement sous charge °C 219

Pour plus d'informations, sur les propriétés du matériau de Cyanate Ester, nous vous invitons à consulter le document ci-dessous :



Transférez un fichier

Autres matériaux disponibles sur Sculpteo :

  • Alumide

    Solide, capable de résister à une faible contrainte lorsqu'il est plié. Un mélange de poudre de matière plastique et d'aluminium, dont la surface a un aspect sableux granuleux et légèrement poreux....

  • Résine (Polyjet)

    La résine est un matériau vitreux et rigide avec une surface lisse, parfait pour des visualisations détaillées. Les pièces articulées fonctionnent très bien. Disponible en noir, blanc et translucide...

  • Laiton

    Notre matériau laiton est composé de 82% de cuivre et 18% de zinc. Il est parfait pour la création de bijoux et objets ornementaux. 6 finitions disponibles : brut, poli miroir, plaqué or jaune,...

  • Plastique gris

    Solide et flexible, ce plastique est réalisé à base de poudre grise et présente une couleur uniforme dans la masse, résistante à l'usure. Aspect sableux, granuleux à l’état brut mais peut être poli.