Nos 8 meilleurs conseils pour réussir vos impression 3D

Nos 8 meilleurs conseils pour réussir vos impressions 3D

Publié Par le 05/07/2019

Si vous utilisez déjà la fabrication additive, cet article de blog vous aidera à optimiser votre expérience d’impression 3D, à économiser de l’argent et à obtenir le meilleur projet d’impression 3D possible. Quels sont les meilleurs conseils d’impression 3D pour les débutants et les professionnels de l’impression 3D ? Découvrez la liste de conseils à suivre pour obtenir le meilleur objet imprimé en 3D.

En suivant ces quelques conseils, vous éviterez les erreurs d’impression 3D les plus courantes rendant votre fichier non imprimable. En effet, en tant que service d’impression 3D en ligne, nous connaissons les erreurs les plus courantes commises par nos clients et nous vous expliquons aujourd’hui comment les éviter.

 

1 – Choisissez le meilleur logiciel de modélisation 3D

Choisir un logiciel de modélisation 3D adapté à vos besoins et aux spécificités de votre projet est essentiel. Trouver un programme adapté à vos projets et à votre secteur est la meilleure façon de démarrer.

Mais comment choisir un logiciel de modélisation 3D ? Nous le savons, choisir un logiciel 3D adapté n’est pas si facile que ça. Mais il existe de nombreux programmes disponibles sur le marché. Si vous travaillez dans l’architecture, la chimie, l’automobile ou le médical, vous utilisez forcément un logiciel de modélisation. L’utilisation d’outils adaptés vous aidera à gagner du temps et à créer le meilleur modèle 3D.

 

2 – Choisissez un matériau adapté à votre projet

Vous pourriez ne pas vouloir utiliser les mêmes matériaux ou la même finition pour un prototype et pour un produit fini. Voulez-vous utiliser un matériau de type caoutchouc, quelque chose de légèrement flexible ou bien un matériau rigide résistant au stress ?

En consultant nos pages sur les matériaux, vous verrez toutes les spécificités de nos supports d’impression 3D, du Nylon PA12 au titane, et obtiendrez toutes les informations nécessaires pour choisir le bon matériau en fonction de la nature de votre projet.

 

3 – Suivez attentivement les directives de conception

Avant de terminer la conception de votre futur projet imprimé 3D, vous devrez choisir le matériau que vous souhaitez utiliser pour créer la conception adaptée.

Sur chacune de nos pages dédiées aux matériaux, vous trouverez des détails sur les directives de conception du matériau que vous souhaitez utiliser pour votre impression 3D. Tous les matériaux sont différents, avec des propriétés différentes, des contraintes différentes mais surtout des consignes de conception totalement différentes ! Vérifier ces directives de conception doit être votre premier réflexe si vous souhaitez obtenir les meilleurs résultats possibles tout en utilisant la technologie d’impression 3D.

Sur nos pages, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin. Espacement et dégagements minimaux, épaisseurs de paroi minimales, etc. Tous ces éléments garantissent la qualité de vos pièces. Quels sont les risques si vous ne respectez pas ces directives de conception ? Vous n’obtiendrez pas tous les avantages de la technologie d’impression 3D et votre pièce risquerait de se casser pendant ou après le processus d’impression. Le respect des consignes de conception sert à garantir la qualité de votre impression.

Le visuel du projet dans votre logiciel 3D pourrait vous satisfaire, il pourrait avoir un bon rendu et une bonne précision des dimensions, mais cela ne signifie pas que toutes les parties de votre objet peuvent être imprimées.

metal 3D printed parts

4 – Réparez vos fichiers

Pour obtenir un objet imprimé en 3D, vous devez vous procurer un bon modèle 3D. Si vous n’êtes pas habitués à la conception 3D pour l’impression 3D, il est possible que vous réalisiez un fichier 3D comportant trop d’erreurs pour être imprimé en 3D. C’est pourquoi, avant d’envoyer votre fichier à notre service d’impression 3D en ligne, vous pouvez utiliser un outil de réparation sur des logiciels tels que Meshlab ou Netfabb, ce qui permet de réorganiser votre objet de manière très fluide.

Pour réparer votre fichier 3D, vous pouvez également utiliser le site web de Sculpteo qui les répare automatiquement. En effet, une fois votre fichier 3D chargé, vous verrez les erreurs dans le visualiseur et vous pourrez modifier votre projet directement dans votre logiciel de modélisation 3D. Certaines erreurs peuvent être réparées automatiquement avec notre fonction de réparation, par exemple des reconstructions, mais pour les plus grandes erreurs, vous devrez retravailler votre fichier.

 

5 – Évidez votre modèle

Sur le site web de Sculpteo, nous proposons également différents outils utiles pour votre projet. Par exemple, pour économiser de l’argent sur vos objets imprimés, saviez-vous que vous pouvez les creuser ? En quelques clics, vous pouvez économiser de l’argent sur votre commande. Mais pourquoi cette technique de creusage est-elle intéressante ?

En mettant des trous sur votre pièce, vous pouvez creuser votre pièce et éliminer toute la poudre à l’intérieur de l’objet. Cela aura deux effets : réduire le prix de votre commande et réduire le poids de la pièce imprimée en 3D, car elle utilise moins de matériau.

6 – Vérifiez la solidité de vos pièces avant le processus d’impression

Avant d’envoyer votre projet à notre imprimante 3D, nous vous recommandons de vérifier la solidité de votre pièce. En effet, créer un bon modèle 3D n’est pas la seule chose à faire. Vous voulez également que votre modèle puisse être imprimé en 3D avec nos machines, afin d’éviter les itérations avec notre service clientèle et d’économiser ainsi le temps nécessaire.

C’est pourquoi vous devez prendre en compte leurs limites, telles que la largeur minimale de vos objets. Pour éviter que les plus petites pièces se cassent pendant la préparation, assurez-vous qu’elles ne soient pas plus petites que 2mm. Encore une fois : suivez les directives de conception pour éviter ces problèmes.

Une fois votre fichier 3D chargé sur notre site web, vous pouvez utiliser notre outil de pour vérifier sa solidité. Cette fonctionnalité vous aidera à voir les points fragiles de votre modèle 3D et vous aurez ensuite la possibilité d’épaissir ces points directement sur le site.

7 – Faites attention à l’orientation de votre pièce

L’orientation de votre pièce dans l’imprimante 3D peut affecter sa surface. Le choix de l’orientation se fera en fonction de l’utilisation finale de la pièce. Certains angles de la pièce pourraient avoir un « effet d’escalier », ce qui n’est pas idéal s’il s’agit d’une partie visible de votre projet.

 

8 – Pensez à toutes les opportunités de l’impression 3D pour votre entreprise

Comment utilisez-vous la fabrication additive ? Pour la production ? Pour les prototypes ? Ou peut-être pour la R&D ? Cette technologie de pointe peut en réalité s’avérer utile à bien d’autres niveaux et, peut-être, vous n’utilisez pas encore tout son potentiel. Les professionnels de l’impression 3D utilisent cette technologie pour de plus en plus d’applications différentes au sein de leur entreprise. Cela fait vraiment partie de leur stratégie commerciale. La fabrication additive peut encore vous réserver des surprises et des avantages que vous ne connaissez peut-être pas encore.

Nous espérons que cette liste de contrôles vous aidera à obtenir des pièces imprimées 3D parfaites. Êtes-vous prêts à tirer le meilleur parti de la technologie de fabrication additive ? Nous attendons vos fichiers pour les imprimer en 3D et commencer à travailler avec vous sur des projets étonnants.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Transférez un fichier
Transférez un fichier
Plus de contenu en anglais
En voir plus
Contenu disponible en