Analyser et exporter votre modèle

2.1. Importation dans Blender

Dans le cadre d'un projet, il est très courant de devoir importer des fichiers 3D venant d'un autre logiciel, pour les éditer dans Blender en vue d'une impression.

Imports par défaut

Blender permet d'importer plusieurs types de fichiers par défaut.

Fichiers avec informations de textures et maillage :

  • .dae (Collada)
  • .obj (wavefront)
  • .fbx (Autodesk FBX)
  • .x3d/Wrl (x3D Extensible 3D )

Fichiers avec information de maillage :

  • .stl (Stereolythography)
  • .3ds (3d studio)
  • .ply (Stanford)
  • Fichiers 2d Vectoriels
  • .svg (ScalableVector Graphics)

Note : un fichier .svg pourra être utilisé de la même manière que démontrée dans le chapitre dédié aux courbes et aux textes.

Rajouter des types d'Import avec les Addons

Il est possible de rajouter des types de fichier à la liste d'Import classique, pour importer des fichiers type .directX, .lwo ou .dxf par exemple.

Pour cela, rendez vous dans les préférences utilisateurs (Ctrl+Alt+U ) dans l'onglet Addons. Cliquez sur Import-Export et choisissez les Addons à activer.

Blender tutorial image

Importer avec Blender

Exemple avec un fichier .stl :

  • Allez dans Fichier / Importer / .stl
  • Choisissez le fichier à importer et liquez sur Import
  • Le fichier est importé dans Blender

Blender tutorial image
Blender tutorial image

Les fichiers qui proviennent d'autres logiciels que Blender ont souvent des échelles surdimensionnées. Il faudra donc redimensionner l'objet. Ici, un scale à 0.1 sera suffisant.

Blender tutorial image

2.2. Outils de vérifications

MeshAnalysis

L'outil MeshAnalysis est utilisé pour afficher certains problèmes éventuels sur un Mesh. Cet outil fonctionne uniquement en mode Edit et montre les surfaces détectées allant du bleu (pour les faibles valeurs) au rouge (pour les fortes valeurs). Dans le cas de corrections à effectuer, il est préférable de corriger toutes les faces colorées. Le reste du Mesh est affiché en gris. On retrouve cet outil dans les propriétés de la vue 3D (Touche N). Attention aux modèles très denses en polygones : ce mode sera très lent pour afficher les résultats.

  • Overhang
  • Ce mode d'affichage montre le surplomb en fonction de l'axe du sol. Ici il n'y a pas de corrections à faire, ce mode montre juste les faces qui sont parallèles au sol. Cet outil est très utile pour définir quelle partie d'un objet vas toucher le sol pour une impression 3D en céramique, où les objets imprimés doivent avoir une base évidente.

    Blender tutorial image
  • Intersections
  • Ce mode montre les intersections de faces.

    Blender tutorial image
  • Epaisseur
  • En fonction de l'épaisseur demandée ce mode affiche les parties trop fines de votre modèle.

    Blender tutorial image
  • Distortion
  • Montre les faces Quads ou Ngons (faces à plus de quatre edges) qui sont trop irrégulières et peuvent poser des problèmes en cas de conversion en triangles.

    Blender tutorial image
  • Sharp Edges
  • Similaire à Thickness mais fonctionne sur les Edges qui forment des parties trop fines.

    Blender tutorial image

L'Addon PrintTool Box

Pour activer cet Addon, se référer à la partie précédente "activation des Addons".

Accessible dans le menu outil de la vue 3D (touche T), cet Addon est indispensable afin de compléter certains manques de l'outil Meshanalysis, vu précédemment. Il a l'avantage de sélectionner directement les zones qui posent problèmes et de posséder des outils d'analyse plus fins. Cet outil a aussi l'avantage de fonctionner en mode filaire avec les Modifiers activés. En mode édition, il suffit de rentrer les paramètres voulus et de cliquer sur Check all. L'outil va ainsi détecter les problèmes et faire un rapport général d'erreur.

Exemple : pour les parties fines d’un personnage, l'Addon sélectionne directement les zones à traiter.

Blender tutorial image

  • Volume : calcule le volume de son objet
  • Area : calcule la surface de son objet
  • Solid : indique si le maillage est "non manifold" (volume non fermé)et si les normales sont dans le bon sens. Il permet également de sélectionner/désélectionner automatiquement les vertex incriminés
  • Intersections : indique si des faces se croisent
  • Degenerate: met en évidence les faces qui feront une taille nulle, ce qui peut poser problème sur certains logiciels
  • Distorted : indique les faces non planes
  • Thickness : indique les endroits dont l'épaisseur est inférieure au paramètre saisi
  • Edge Sharp : montre les angles trop aigus
  • Overhang : affiche les faces dont l'angle par rapport au sol est inférieur au paramètre
  • Check All : fait une vérification sur tous les paramètres ci-dessus
  • Isolated : supprime les vertex qui n'appartiennent pas à un volume
  • Distorted : pour supprimer les faces non planes
  • Scale to Volume: modifie l'échelle de l'objet afin de lui donner un volume précis
  • Scale to Bounds: modifie l'échelle de l'objet afin de lui donner une longueur maximum
  • Export Path : Permet d'exporter l'objet sélectionné. Les 2 boutons permettent d'appliquer l'échelle à l'Export et d'ajouter les Mapping d'image pour les impressions multicolores

L'utilisation de ces outils permet de détecter les problèmes possibles pour l'impression sur un Mesh 3D. Cependant, en respectant les règles citées dans le chapitre "Conseils de bases à respecter pour concevoir un modèle imprimable", la plupart de ces problèmes seront évités.

2.3. Export en vue d'impression 3D

Export pour impression monochrome

Le format courant pour exporter un projet vers une impression monochrome est le format .stl (Stéréolythography). Voici comment exporter une série d'objets en .stl.

Sélectionnez les objets à exporter. Puis rendez vous dans File / Export / .stl

Blender tutorial image

Sélectionnez le dossier d'exportation et cochez ou décochez le bouton "Apply Modifiers" en fonction des besoins. Nommez votre fichier et cliquez sur "Export STL"

Blender tutorial image

Export pour impression multicolore

  • Le format .obj
  • Le format .obj est le plus courant des formats de partage de fichiers 3D. Il se compose du fichier .obj qui définit la géométrie de l'objet, et est accompagné d'un fichier .mtl qui définit les matériaux et textures de l'objet.

    Pour être accepté, le fichier doit être accompagné des textures images correspondantes au Mapping UV de l'objet.

    Voici comment exporter une série d'objets en .obj.

    Sélectionnez les objets à exporter. Puis rendez vous dans File / Export / Wavefront(.obj)

    Blender tutorial image

    Dans les options d'exports, cochez "selection only", choisisez"copy" dans path mode, afin de copier les textures dans le dossier de destination. Nommez le fichier et cliquez sur "Export OBJ".

    Blender tutorial image

  • Le format .dae
  • Le format Collada peut être une bonne alternative au .obj en cas de problème d'export. Ici les informations de géométries de matériaux et textures UV mappées sont inclues dans le fichier .dae. Comme pour le .obj, il faut accompagner ce fichier des textures images correspondantes pour assurer une bonne impression. La différence est qu'il n'y a pas besoin de fichier .mtl.

    Voici comment exporter une série d'objet en .dae. :

    Sélectionnez les objets à exporter. Appliquez les localisations, échelles et rotations des objets sélectionnés avec Ctrl+A. Puis rendez vous dans File / Export / Collad.

    Blender tutorial image

    Dans les options d'exportation, cochez "selection only" et sélectionnez "copy" dans Path Mode, afin de copier les textures dans le dossier de destination. Nommez le fichier et cliquez sur "Export COLLADA".

    Blender tutorial image