Centre d'apprentissage 3D
Voir toutes les catégories
01

Les bases de l'impression 3D

02

Guide de design

03

Préparer un fichier 3D

04

Découpe et gravure laser

05

Impression 3D pour les entreprises

06

Choisissez le meilleur matériau d'impression 3D

07

Les logiciels pour l'impression 3D

08

Les technologies d'impression 3D

09

Les applications de l'impression 3D

10

Les meilleurs articles de Sculpteo

11

Personnalités de l'impression 3D

L’impression 3D en couleur : Quelles sont vos options ?

Introduction

L’impression 3D en couleur est en réalité plus accessible que ce que vous pensez. Que vous soyez un designer, un artiste, un architecte ou un imprimeur 3D amateur, vous pouvez en profiter directement depuis votre bureau ou obtenir des modèles 3D professionnels en couleur. Quelles sont les technologies les plus développées ? Et quelle technologie d’impression 3D en couleur vous convient le mieux ? Découvrons-le ! 

L’impression 3D couleur existe depuis 2005, mais bien qu’elle soit une technologie très récente, elle offre déjà de nombreuses solutions de conception et de production. Souvent, on divise l’impression 3D couleur en deux catégories : les technologies directes et indirectes. L’impression 3D couleur directe utilise un filament pré-coloré. Tandis que l’impression 3D couleur indirecte applique la couleur dans un second temps depuis source externe. Quelle technologie est la plus adaptée à votre production ? Découvrons-le maintenant !

L’impression 3D couleur : technologie directe

L’impression 3D directement en couleur utilise un filament déjà coloré pour créer vos modèles. Elle fonctionne avec la technologie FDM (impression par dépôt de matière fondue). Vous pouvez obtenir des couleurs vives et de beaux détails selon l’imprimante 3D utilisée et la qualité du filament que vous achetez. Cependant l’impression 3D directement en couleur ne vous permettra pas de mélanger les couleurs. L’effet ne sera donc pas réaliste.

Imprimante 3D FDM à extrusion simple

Ce type d’imprimante ne possède qu’une seule tête d’extrusion et ne peut donc imprimer qu’une seule couleur ou qu’un seul matériau à la fois. Il est cependant possible d’obtenir des impressions poly-colorées même si l’imprimante FDM ne comporte qu’une seule extrudeuse. Que faire pour y parvenir ? Lorsque vous envoyez vos fichiers 3D pour l’impression 3D, définissez plusieurs tâches à l’aide de votre logiciel de découpe. Le logiciel produira un code “G” avec des instructions pour que l’imprimante 3D s’arrête à un certain niveau. Ensuite, vous changer le filament et redémarrez le travail d’impression. Bien que ce moyen soit le plus évident, il peut prendre beaucoup de temps et être un peu risqué. Mais il existe également des solutions où une extrudeuse est utilisée pour combiner plusieurs filaments. Dans ce cas, votre modèle doit contenir des informations sur quelles couleurs utiliser dans quelles partie de l’objet. La vidéo ci-dessous présente ce cas d’impression 3D multicolore.

Imprimante 3D FDM à extrusion multiple

Une autre solution pour l’impression 3D directement en couleur est de recourir à des imprimantes 3D avec plusieurs extrudeuses. Ce n’est pas une nouvelle évolution, la double extrudeuse est utilisée spécialement pour l’impression de supports solubles. Mais vous pouvez également l’utiliser pour imprimer avec deux couleurs de filaments. Il existe différents appareils disponibles sur le marché, certains avec même 4 extrudeuses.

L’impression 3D couleur : technologie indirecte

Dans l’impression couleur indirecte la couleur vient d’une source différente de celle de la matière. Cette technologie est beaucoup plus précise et donne un aspect plus réaliste aux impressions 3D, mais dans la plupart des cas, le processus nécessite des connaissances professionnelles. Il est important que vous vous souveniez que l’impression 3D couleur indirecte utilise un procédé d’impression par quadrichromie (CMJN) et que vous devez en tenir compte lors de la préparation de votre modèle.

La technologie ColorJet

Avec la technologie ColorJet, vous avez le choix parmi 36 000 couleurs ! Vos fichiers 3D doivent contenir les informations de couleur et de texture avant d’être envoyés à l’impression. Au cours du processus d’impression, une poudre fine semblable à du grès est utilisée. Une couche du matériau est étalée, puis les têtes d’impression appliquent une couleur qui adhère à la couche. La couche suivante est étalée et le processus se répète. Les résultats sont assez impressionnants ! Grâce à la large gamme de couleurs, vous pouvez obtenir de bien meilleurs résultats qu’avec la technique directe d’impression couleur. Cette solution est particulièrement intéressante pour ceux devant faire des démonstrations de faisabilité à leurs clients, mais aussi pour les architectes pour produire des maquettes ainsi que pour la production de figurines de jeux.

La technologie PolyJet

La technologie PolyJet fonctionne avec de la résine liquide et imprime à 16 microns, ce qui garantit une très grande quantité de détails et une bonne finition de surface de vos modèles 3D. Entre les couches, la couleur est appliquée et durcie à la lumière UV. Cette technologie vous permet même d’ajuster le niveau de transparence des couleurs.

HP Jet Fusion

Les solutions d’impression 3D de HP sont révolutionnaires dans le monde de la fabrication additive. Les ingénieurs de HP ont commencé par étudier la lumière et comment l’utiliser pour obtenir une impression 3D de couleur uniforme et d’une qualité semblable à celle des imprimantes 2D. Leur imprimante 3D couleur utilise un liant innovant pour fusionner localement la poudre plastique. La couleur est appliquée au niveau de ce qu’on appelle un “voxel”, un pixel tridimensionnel. Avec ce type d’imprimante, vous pouvez réaliser une impression couleur de très grande qualité même avec des objets très complexes.

Mimaki

mimaki

https://mimaki.com/special/3d_print/gallery.html

Cette entreprise est un véritable champion de l’impression 3D couleur. Mimaki est un vrai leader qui met en vente sur le marché des machines capables d’utiliser près de 10 millions de couleurs ! Leur technologie se base sur l’utilisation de la lumière UV, procédé originellement développé pour les imprimantes papier ordinaires. Une couche de matière en poudre est étalée, puis la résine pigmentée est déposée par la tête à jet d’encre de l’imprimante 3D. Puis la résine est durcie par rayonnement UV. Le processus se répète. Vous obtenez finalement des impressions 3D avec de belles couleurs vives.

Les imprimantes 3D de bureau pour l’impression 3D couleur indirecte

Certaines entreprises travaillent afin de rendre l’impression couleur par technologie indirecte plus accessible et utilisable directement par les consommateurs. Il y a plusieurs techniques pour y parvenir. L’une d’entre elles utilise du papier. Des encres CMJN sont déposées sur une première couche de papier, puis la couche de papier est découpée et fusionnée avec la suivante. L’inconvénient principal est le risque de propagation ou de bavure de l’encre. Une autre solution est d’utiliser un filament qui absorbe l’encre. L’imprimante FDM dépose une couche de filament et avant d’appliquer la couche suivante, elle laisse tomber l’encre CMJN. Cette technologie est impressionnante, bien que les couleurs obtenues puissent parfois être assez douces et parfois translucides. Renseignez vous sur Da Vinci Color pour en savoir plus.

Quel sera votre prochain projet d'impression 3D couleur ?

Vous avez l’embarras du choix pour commencer à utiliser l’impression 3D couleur : imprimantes FDM, machines de qualité industrielle, etc. L’une des technologies présentées dans cet article répondra sûrement à vos besoins.

Vous avez déjà un projet d’impression 3D couleur en tête ? N’attendez plus ! Obtenez la meilleure qualité avec un service d’impression 3D en ligne comme Sculpteo. Téléchargez simplement vos fichiers STL ou contactez-nous si vous avez des questions.

Recevez les dernières actualités de l’impression 3D

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire pour tout connaître des dernières technologies d’impression 3D et de leurs applications, mais aussi des nouveaux matériaux et logiciels 3D.