Découverte d'une cité maya et des origines de l'impression 3D

Les origines de l’impression 3D découvertes dans une nouvelle cité Maya!

Publié Par le 01/04/2018

Nous avons encore beaucoup à apprendre de l’impression 3D. Cette fois, les origines de la fabrication additive ont été découvertes, et elles sont bien plus anciennes que ce que nous pensions. En effet, de nouveaux codex mayas ont été découverts dans la jungle du Guatemala, confirmant que la civilisation maya utilisait déjà l’impression 3D. Sculpteo a rencontré une équipe d’archéologues et a eu accès à un document exclusif.

Nous allons vous expliquer dans cet article ce qui a été découvert et ce que ces nouveaux codex nous ont appris de la civilisation maya. Parlons de mayas, mais pour une fois, nous ne parlons pas du logiciel de modélisation 3D.

 

Une nouvelle cité et de nouveaux codex mayas découverts

 

Une cité maya découverte dans la jungle du Guatemala

Vous avez certainement entendu parler de cette grande nouvelle, plus tôt en 2018: une nouvelle cité Maya a été découverte, cachée sous la jungle du Guatemala. Les chercheurs ont découvert cette cité maya en utilisant une cartographie réalisée par laser aéroporté.

Des bâtiments, des champs, des pyramides et de nouveaux documents ont été trouvés sur places, nous permettant d’en savoir davantage sur le mode de vie, et les technologies mayas.

 

De nouveaux codex remettant en question les origines de l’impression 3D

Les chercheurs ont trouvé de précieux documents: D’authentiques codex mayas ont été découverts. Mais en regardant ces documents de plus près, les chercheurs ont aperçu quelque chose qu’ils n’avaient jamais vu auparavant. Voici un extrait de ces documents:

3d-printer-printing-symbol2

Sur ce feuillet, un détail a retenu l’attention des spécialistes de la civilisation maya: quel est la signification de ce nouveau signe?

CODEXmaya

Ce document a été trouvé il y a quelques mois, mais l’identification de ce nouveau signe a pris du temps. De nombreux professionnels ont été appelés pour déchiffrer ces écrits.

Historiens, épigraphistes, scientifiques et archéologues ont alors révélé la signification de ce signe aujourd’hui: il s’agit d’une machine de fabrication additive. En d’autres termes, ce codex représente une imprimante 3D.

Polly Amide, un des archéologues ayant aidé à l’identification des codex témoigne: “La civilisation maya était réellement avancée sur de nombreux sujets comme l’astronomie, l‘architecture, les mathématiques… Une chose est sûre: ces nouveaux éléments sont bien la preuve que les mayas utilisaient des imprimantes 3D! Nous continuons d’analyser ces éléments, afin de mieux comprendre leur utilisation de la 3D. Nous pensons également que les mayas ont inventé le G-Code afin d’utiliser leurs imprimantes 3D.”

Ces codex mayas sont datés entre 250 et 1450. Si nous en croyons toutes ces informations, l’impression 3D serait alors une technique de fabrication.

 

Utilisation de l’impression 3D par la civilisation maya

 

Une incroyable architecture: La fin d’un mystère!

Nous le savons désormais, les mayas utilisaient des imprimantes 3D XL pour construire leurs temples. Comme nous avons pu le voir dans un précédent article, les imprimantes 3D de béton permettent de construire des structures impressionnantes sur place, et dans des endroits éloignés. Aucun autre outil n’est nécessaire pour imprimer en 3D à grande échelle. Cette technologie présentait, déjà à l’époque, de très grands avantages.

credit: http://www.famous-historic-buildings.org.uk/guatemala_21.html

credit: http://www.famous-historic-buildings.org.uk/guatemala_21.html

Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives: Est-ce que cette technique de construction a également été utilisée pour les pyramides égyptiennes? “Certainement…”, confesse Polly Amide, l’archéologue, visiblement submergé par l’émotion. Pour en savoir plus à propos du lien entre 3D et architecture, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’impression 3D dans le secteur de la construction.

Le commencement de nouvelles recherches

De nouvelles recherches vont nous aider à déterminer quelle était exactement leur utilisation de l’impression 3D. Etait-ce exclusivement réservé à l’architecture? S’en servaient-ils pour construire leurs armes, leurs outils? Utilisaient-ils un service d’impression 3D?

Nous découvrons seulement maintenant que l’impression 3D est réel avantage pour le médical, pour la mode, pour créer des maisons ou encore des bijoux. Les mayas savaient déjà tout cela. Cette nouvelle remet en question une grande partie du travail des historiens et archéologues.

La civilisation maya a encore beaucoup de secrets à révéler, et beaucoup à nous apprendre. Et si vous cherchiez des informations à propos de Maya, le logiciel de modélisation 3D, voici un de nos tutoriels.

Apprenez en plus à propos des technologies et techniques de l’impression 3D en métal, les attentes de l’industrie et notre nouvelle suite d’outils Agile Metal Technology pour l’impression 3D en métal.

Téléchargez gratuitement notre ebook

Le Guide Complet De L'Impression 3D Métal

Télécharger